|Site de Gazelle Harambee
gazelle.harambee@gmail.com

AIDE SAMBURU GIRLS

Objectif:   Santé et Soutient à l’éducation des filles.                                                                                

Objet: Réparation et rénovation du dortoir principal et des sanitaires

Localisation: Kenya, Samburu County, Maralal.

Durée: 2020/2021

Partenaires locaux: Deputy Governor Samburu County, Dr Joséphine Kulea, Nomad Doctors NGO

Partenaires financiers:  GHA, Engagés Solidaires

Etat du projet: EN COURS

La Samburu Girls Fondation est une ONG fondée en 2011 par Joséphine Kulea afin de pouvoir assurer l’accueil de jeunes filles en rupture avec leurs familles suite à des violences sexuelles, mutilations ou mariages précoces. Dans cette partie du Kenya les très jeunes filles ne sont pas scolarisées pour la plupart. Dans les villages, elles subissent certaines pratiques culturelles, vécues comme des violences, de la part de leur famille. Elles peuvent être excisées, offertes pubères à des jeunes hommes du clan ou mariées très jeunes à des hommes plus âgés. Certaines s’échappent et sont secourues par d’autres femmes ou par des lanceurs d’alerte (police, chef de village). Elles trouvent alors refuge dans ce centre d’accueil basé à 20 km de Maralal, plus grande ville de la région. L’ONG essaie de sécuriser autant que possible l’endroit, tout en prodiguant un soutien psychologique et médical souvent nécessaire. Une reprise de leur éducation leur est proposée, ainsi que la perspective d’une médiation avec la famille d’origine. Des naissances ont lieu et les jeunes mères peuvent rester avec leur bébé le temps que le centre trouve une solution adaptée pour la mère et l’enfant. Certaines ne sont âgées que d’une dizaine d’années lorsqu’elles arrivent.

 Aujourd’hui les infrastructures sont obsolètes et ne suffisent plus à accueillir ces jeunes filles de plus en plus nombreuses. Elles dorment dans des lits à étages à 2 par lit et certaines par terre, faute de place. Les sanitaires ne fonctionnent plus correctement.

L’urgence est à la réfection des structures existantes.

Octobre 2020 Visite de la présidente de GHA:

Nous rencontrons la fondatrice et l’assistante du programme qui vit sur place. Depuis son ouverture se sont 471 jeunes filles qui ont été accueilli ici. Il n’existe qu’un seul dortoir pour les 160 enfants (voir plus) qui vivent ici en permanence. Beaucoup de fenêtres n’ont plus de vitre et les sanitaires ne fonctionnent pas, les lits à étages en fer et les matelas sont déjà en fin de vie. Pas d’eau courante dans les sanitaires. Les filles se couchent à 2 par lit et les autres par terre. Personnes ne se plains, l’important s’est d’être dans un lieu sécurisé avec des adultes qui prennent soin de vous.

Bientôt les travaux vont démarrés.