Site de Gazelle Harambee
gazelle.harambee@gmail.com

MADAGASCAR

 

 SOURCE WIKIPEDIA:

Madagascar, en forme longue la République de Madagascar, en malgache Madagasikara et Repoblikan’i Madagasikara, est un État insulaire constitué par une grande île de l’océan Indien que le canal de Mozambique sépare de l’Afrique (distant de 400 km environ). C’est la quatrième plus grande île du monde après leGroenland, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Bornéo. Longue de 1 580 km et large de 580 km, Madagascar couvre une superficie de 590 000 km². Sa capitale estAntananarivo3. Le pays est entouré par d’autres îles et archipels dont l’île Maurice, les Seychelles, les Comores et La Réunion. Le pays est divisé administrativement en six faritany («provinces»), qui s’articulent autour des villes qui portent le même nom que la province: (1) Antananarivo ou Tananarive, (2) Antsiranana ou Diégo-Suarez, (3) Fianarantsoa, (4) Mahajanga ou Majunga, (5) Toamasina ou Tamatave et (6) Toliara ou Tuléar. La république de Madagascar porte le nom officiel deRepoblikan’i Madagasikara.

Depuis vingt siècles, Madagascar a été façonnée par des peuples afro-asiatiques venant d’horizons divers : Afrique, Sud-Est asiatique (Indonésie), Proche-Orient, Europe… pour créer la société pluriculturelle malgache. Ce pays de 22 millions d’habitants compte 18 ethnies distinctes (foko) ou nations autochtones et parlant des langues austronésiennes.

Durant la majeure partie du xixe siècle, l’île est administrée par le Royaume de Madagascar, situation à laquelle la France, en 1895, met fin. Le premier gouvernement autonome malgache voit le jour le et en 1960, le pays figure parmi les premiers à gagner son indépendance dans cette zone de l’océan Indien. Il appartient au groupe des pays les moins avancés selon l’ONU4.

Situation géographique

Située au sud de l’équateur, dans l’océan Indien, Madagascar est la cinquième île du monde en superficie (592 040 km25) après l’Australie, le Groenland, la Nouvelle-Guinéeet Bornéo. Elle fait partie de l’Afrique, le canal du Mozambique, d’une largeur d’environ 400 km, la séparant de l’Afrique de l’Est continentale.

La Grande Île, parfois appelée « l’île Rouge » en référence à la latérite qui colore ses plateaux, s’étire sur 1 580 km du nord au sud et 500 km d’est en ouest avec un maximum à 575 km. Elle est entourée de l’archipel des Comores (300 km au nord-ouest), des Seychelles (1 000 km au nord), de la La Réunion (800 km à l’est, mais aussi l’île Maurice un peu plus à l’est) et du Mozambique (400 km à l’ouest). Une chaîne montagneuse parsemée de massifs coupe la Grande Île dans le sens nord-sud à une altitude moyenne de 1000 à 1 500 mètres (les Hautes Terres représentent 70 % de la superficie du pays). La moitié ouest, la plus large et la plus étalée, est occupée par des plaines alluvionnaires à faible déclivité, depuis les hautes terres du centre jusqu’au canal du Mozambique, tandis qu’à l’est une étroite bande de falaises s’aplanit brusquement en une mince plaine côtière bordée par l’océan Indien. La région nord, volcanique, est isolée par le massif le plus élevé de l’île (où culmine le Tsaratanana de 2 876 m). Le « grand sud » semi-aride est partagé entre plateaux calcaires (sud-ouest), plaine sèche (pointe sud) et chaînes anosyennes (sud-est).

L’Alaotra (182 km2) est le plus vaste des cinq grands lacs de Madagascar.

L’originalité de Madagascar, qui a pour emblème l’arbre du voyageur (ravinala), réside dans son extrême diversité : la variété du relief et du climat a favorisé la biodiversitéd’une flore et d’une faune caractérisées par un important taux d’endémisme.